Accueil

L’Association pour un collège Coopératif et Polytechnique à Aubervilliers ou A2CPA a deux axes de travail :
* soutenir la mise en place d’un projet de collège coopératif et polytechnique au collège Gisèle Halimi d’Aubervilliers
* participer à la réflexion pédagogique sur Aubervilliers autour des pédagogies de l’Éducation Nouvelle et  des pédagogies coopératives

Aux signataires de la pétition et aux nombreuses personnes et collectifs qui nous ont soutenu en ce mois de juin 2020. 

Vous avez été plus de mille à signer la pétition « Maintien du projet pédagogique novateur au collège Gisèle-Halimi en 2020 »

Vous avez été nombreux et nombreuses à venir à notre réunion virtuelle. 

Vous nous avez adressé de mille manières de nombreux messages de colère et de soutien. 

Merci.  – Pour lire la suite, c’est ici https://collegenouveau.wordpress.com/category/actions-en-cours/

Communiqué du 9 juin 2020

Dix ans pour construire un projet dans l’Education Nationale, balayés d’un simple courrier

Pour signer la pétition : http://chng.it/BbZfz57kRz

Déjà 995 signatures ! La pétition sera apportée vendredi 3 juillet 2020 à 11h lors de l’audience d’une délégation de professeurs à la Direction Académique.

Le collège Gisèle-Halimi à Aubervilliers vient de recevoir, en ce début de juin 2020, une courte lettre-couperet du Rectorat lui refusant de poursuivre à la rentrée 2020 la mise en œuvre du projet de « Collège coopératif et polytechnique » à peine commencée depuis deux ans.

L’A2CPA, Association pour un Collège Coopératif et Polytechnique à Aubervilliers, tient à informer largement ses adhérent·e·s, ses sympathisant·e·s, et plus largement la communauté éducative, des conditions dans lesquelles ce projet pédagogique et éducatif a tenté d’exister et se voit balayé avec brutalité.

En effet, depuis la rentrée de 2018, le collège a connu plus d’entraves que de soutien pour accompagner la mise en œuvre du projet expérimental.

Et pourtant ! De 2018 à 2020, dans l’esprit du projet contractualisé, le collège Gisèle-Halimi d’Aubervilliers a vécu deux années certes imparfaites et difficiles mais aussi deux années riches en expériences humaines, pédagogiques et éducatives, en réalisations intellectuelles, pratiques, artistiques, techniques, en projets coopératifs issus de discussions collectives, entre adultes et avec les élèves. 

Cela amène aujourd’hui à se demander s’il y a une suite possible au travail mené depuis 10 ans. Force est de constater que ce qui avait été patiemment construit avec des interlocuteurs-trices volontaires, au sein des institutions, a été mis à mal par ces mêmes institutions, traversées par des courants contraires.

Pour en discuter, nous vous invitons à une réunion ouverte de l’A2CPA ce jeudi 11 juin 2020 à 18h30 à cette adresse : https://meet.jit.si/A2CPA-CollegeGiseleHalimi

Télécharger le communiqué en entier :

7 réflexions au sujet de « Accueil »

  1. claude perrier

    Un collège où tout ne vient pas d’en haut et où on ne fait pas qu’obéir aveuglément. Étrange que l’EN n’en veuille pas …

    J’ai cru voir une coquille (Qui n’en fait pas ? …) sur le communiqué :
    « Certes, tous les problèmes des collèges similaires, REP+ avec ULIS et bientôt UPE2A, ne sont pas réglés ; certes le collège fait face à des problèmes de Vie Scolaire ; certes, redonner l’envie d’apprendre se construit patiemment ; certes, la mise en œuvre demande encore du temps et de la formation : mais le taux de retard au premier cours y est des plus faibles et il n’y a aucun décrocheur total au collège Gisèle-Halimi ; mais la qualité du dialogue entre adultes et élèves y est remarquable et remarqué ; mais l’esprit d’initiative et le sens des responsabilités y est fort. »
    mais la qualité du dialogue entre adultes et élèves y est remarquable et remarquée

    Répondre
  2. Conte

    What a mess !!! Comme on dirait dans une mauvaise série US.

    Comment peut-on cesser un projet monté depuis plus de 10 ans proposant une alternative à des modèles qui ne fonctionnent pas ou partiellement ? Ce projet n est pas une découverte pour le Ministere et pourtant il va cesser. Quel gâchis !!!!

    Sommes nous dans l’ere de la pensée unique ? En tout cas je trouve navrant pour tous ces enfants qui avaient peut-être retrouvé l’espoir, la joie mais aussi une confiance dans l’école que le programme s arrete. Les vrais laissés pour compte ceux sont eux. Quel gâchis !!!

    Des couts humain et matériels engrangés pour cesser simplement par un courrier. Quel gâchis !!!

    Répondre
  3. Amandine Poirson

    Je n’arrive pas à y croire! Quelle violence ! Tout mon soutien à l’équipe que j’avais eu au téléphone pendant le confinement pour faire mes voeux d’affectation. J’étais tellement contente qu’un tel établissement puisse exister au sein de l’éducation nationale… Ne lâchez pas!
    Je pense que nous sommes très nombreux au sein de la communauté enseignante à souhaiter que de tels projets existent.

    Répondre
  4. Brogniart S.

    Tout ce qui a de beau, de collectif, d’intelligent dans ce pays est détruit, balayé par des motifs « économiques », absurdes, tellement loin de ce qu’est notre métier. Merci au Café Pédagogique d’avoir relayé l’information. Je suis sincèrement désolée pour tous ceux qui avaient réussi à construire cette Ecole, à la réinventer pour qu’elle ne suive plus la logique de matraquage d’informations, de notes de l’EN, mais qu’elle enseigne aux enfants à être des citoyens. C’est peut-être d’ailleurs là le problème, vous ne pensez pas ?

    Répondre
  5. Tison karine

    C’est lamentable de saboter ce projet magnifique…..bravo à tout ceux qui y participent ….je rêve tellement en tant qu’enseignante de travailler comme cela ..la coopération plutôt que la compétition. ..l’administration fait une belle erreur …je suis dégoûtée ….

    Répondre
  6. Nicolas Zannettacci

    Je ne connaissais pas votre initiative, mais ce que je découvre est effarant !
    Dans une administration qui s’affiche promotrice de « projets innovants », qui annonce se caler sur des « évaluations scientifiques », une telle suppression, là, maintenant, en juin, en pleine crise, est encore possible ???
    Mais c’est iréel ! Ce serait ça, le fameux « monde d’après » ?…
    Je suis triste pour vous, collègues inconnus, mais je sais le travail que vous avez abattu pour mettre en place un tel projet, l’enthousiasme qu’il a fallu y insuffler. Tout ça pour se faire effacer d’une simple lettre… Quelle honte… Quel mépris… Quel danger aussi, je crois qu’ils ne se rendent pas compte, au ministère, du mal qu’ils font, des blessures qu’ils infligent, autant à leurs personnels qu’aux enfants eux-mêmes…
    Ou alors si, ils s’en rendent compte, et là c’est pire : c’est que c’est voulu. Votre objectif était trop beau, vos ambitions trop bonnes, et vos résultats sans doute aussi. L’Ecole ne veut pas d’enfants éclairés… Votre exemple le prouve. Il y avait eu une situation un peu similaire dans le 1er degré, l’école Balard à Montpellier.
    Que faire pour vous, pour les familles, pour le collège, pour le projet ? Concrètement ? Comment se battre ?

    Répondre
  7. claudiarenau

    Bonjour, je suis dégoutée de lire ça, dans le Café pédagogique de ce matin. Et si vous lanciez un financement participatif très large et vous vous transformiez en association, avec les mêmes locaux, les mêmes élèves, les mêmes enseignants dont le salaire serait financé pour un an par cette collecte ? Beaucoup de gens voudraient que le public puisse faire des expérimentations comme les vôtres, ce serait crucial que vous puissiez continuer. Ca ne coute pas énormément d’essayer et je pense que vous pourriez avoir beaucoup de relais auprès des gens ordinaires comme je suis.
    Bon courage !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s